fbpx

Côte d’Ivoire : L’emblème, un Outil au service du Renforcement de la Cohésion et la
Réconciliation Nationale pour une meilleure gestion de la Pandémie Covid_19.

La Côte d’ivoire longtemps considérée comme une “Havre de Paix » est à la recherche de la
réconciliation et de la consolidation de la cohésion nationale. Longtemps divisée par des guerres
politico militaires, elle a des mécanismes de consolidation la relative Paix constatée ces dernières
années et le renforcement de la cohésion nationale gage de développement et de sérénité pour
la population en cette période de lutte contre la pandémie du Covid_19.
Dans cette longue quête de renforcement de la cohésion nationale, l’on serait tenté de se poser
la question de savoir le rôle que pourrait jouer la mobilisation de ses symboles notamment son
Emblème.

Lire

LE COVID-19 EN AFRIQUE, QUELLE AMPLEUR JUSQUE LÀ?

Autrement dit, comment mobiliser l’Emblème pour une réconciliation nationale effective et un
renforcement de la cohésion entre les ivoiriens ?

Faut-il rappeler que l’Emblème de la Côte d’Ivoire comme tout autre pays est un des éléments
fondamentaux et fondateurs des valeurs nationales ?
Ces éléments fondateurs et symboliques qui expliquent souvent l’histoire d’un pays réunissent
les peuples dudit pays. Au regard de ce qui précède, il est nécessaire et plus qu’indispensable
de communiquer sur ces éléments fondamentaux particulièrement l’emblème pour ressortir
l’essentiel de ce qui pourrait unir ce peuple afin la réconciliation et le renforcement de la
cohésion nationale tant recherchée soient une réalité. Car, si l’on n’y prend garde, le pays risque
de replonger dans le chaos politique à la veille des élections présidentielles du 31 Octobre 2020.

A l’instar d’autres pays, l’Emblème de la Côte d’Ivoire, le pays du Président Félix Houphouët
BOIGNY décrit bien la représentation de l’ensemble de ses régions.

En effet, il pourrait être
subdivisé en trois parties explicatives des composantes du pays.
✓ Au centre du Blason, l’on constate la tête d’un Eléphant de la Savane d’Afrique. Cet
animal est un important et remplit de symbole pour la Côte d’Ivoire. Car, il est à la
source du nom de ce pays de l’Afrique de l’ouest et semble être l’espèce animale la plus
commune à toutes les régions. Cet animal symbolique pour le pays représente à la fois
la Sagesse et la Puissance.
✓ Dans la partie supérieure du Blason, l’on aperçoit la levée du Soleil qui symbolise un
nouveau départ au lendemain des Indépendances. C’est ce nouveau départ après des
années de crises politico militaires que chaque ivoirienne et chaque ivoirien se doivent
de privilégier pour le renforcement de la cohésion sociale. Nonobstant, le fait que
chacun des ivoiriens ait eu son lot de galères, de misères et de désolations pendant ces
moments et ces années de crises, il est plus que nécessaire voire indispensable pour les
ivoiriens individuellement et collectivement de s’approprier des valeurs fédératrices
comme l’Emblème. Cette appropriation de l’Emblème et surtout sa valorisation
pourraient fortement contribuer à relancer l’union sacrée de ce formidable peuple afin
de renforcer l’environnement de Paix instauré depuis maintenant quelques années.

✓ Dans la partie inférieure, nous pouvons apercevoir la dénomination officielle du pays :
“République de Côte d’Ivoire” sur un parchemin avec les couleurs de du Drapeau
National Orange Blanc Vert.

Au regard de tous ces éléments, il est indispensable de mettre au centre des débats
sociopolitiques et culturels les symboles nationaux afin de communiquer sur ces valeurs qui
unissent les populations et dans lesquelles chacune et chacun des ivoiriens se retrouvent selon
sa région, ses aspirations sociopolitiques ou obédiences de croyances.

Ces valeurs qui n’ont
aucune couleur politique, ethnique ou tribale pourraient bien guider ce peuple sur le chemin du
renforcement de la cohésion nationale et de la réconciliation tant recherchée qui tarde à venir
ou qui arrive difficilement à la veille des élections présidentielles prochaines. Les acteurs
sociopolitiques de la Côte d’Ivoire doivent individuellement et collectivement comprendre une
fois de plus que l’erreur est humaine, et le pardon est divin. Ils ont tous commis des erreurs de
toute nature dans le passé, qui nous ont conduits aux différentes crises militaro politiques que
le pays a connu dans le passé. Il est temps de s’approprier notre passé individuel et collectif afin
de s’en inspirer pour construire à partir des valeurs nationales que sont l’Emblème, la Devise et
le Drapeau National une nouvelles nation réconciliée, unie et solidaire dans l’intérêt commun
et le respect de notre diversité.
L’emblème à lui seul pourrait et devrait constituer la base du renforcement de la cohésion et la
réconciliation nationale. Mieux, son utilisation et sa mobilisation pourraient fortement
contribuer au rassemblement surtout pour une meilleure gestion de la pandémie du Covid_19.
A l’instar des ivoiriens résidents au pays, il appartiendra à la diaspora dans sa diversité socioculturelle de s’en servir individuellement et collectivement au-delà des clivages politiques,
sectaires et souvent communautaristes au profit de ce qui est le cher à savoir la Patrie la Côte
d’Ivoire. Le pays que chacune et chacun d’eux voudraient voir prospérer avec un
développement inclusif, participatif et solidaire.

Pour une Côte d’Ivoire Unie et Réconciliée avec elle-même et avec toutes ses filles et tous ses
fils, la diaspora ivoirienne se doit d’être responsable et constituer le fer de lance de l’Union,
l’Unité et la Solidarité surtout en ces temps de psychose et de peur généralisée.

Elle se doit
d’éviter toute action de nature à renforcer ou même susciter des foyers de tensions, de
contestations qui risqueraient de nuire à la cohésion et à l’équilibre du pays. Mieux, elle doit
faire de la Pédagogie en se servant de l’expérience individuelle et collective de chacune et
chacun de ses membres pour former, éduquer et sensibiliser les populations nationales et
internationales autour des questions de citoyenneté, responsabilité sociale et juridique. Un
monde meilleur en Côte d’Ivoire avec toutes les ivoiriennes, tous les ivoiriens et toutes les
populations y vivantes est possible juste avec un peu de volonté des différents acteurs en
présence. Main dans la main comme une seule et unique personne dans le respect de sa diversité
sociopolitique et culturelle autour des valeurs de l’Emblème pourrait fortement contribuer à une
meilleure gestion et optimale de cette pandémie du Covid_19 qui malheureusement connait une
croissance exponentielle.
Au-delà, des divergences politiques, communautaires souvent tribales, les ivoiriens doivent
comprendre qu’un sursaut national empreint d’une volonté individuelle et collective serait

nécessaire voire indispensable pour vaincre le Covi_19, et renforcer la cohésion nationale pour
une paix durable.

Lassina BAMBA

Pin It on Pinterest

%d blogueurs aiment cette page :