Les humoristes africains en France, pourquoi humilier votre communauté pour faire rire ?

Les humoristes africains en France sont de plus en plus nombreux et de plus en plus plébiscités par les médias. Les humoristes africains en France sont aussi très appréciés du public blanc. En effet quasiment tous les humoristes africains en France ridiculisent la communauté noire dans leurs sketchs. Ils n’hésitent pas à se mettre dans des postures très humiliantes pour faire rire l’audimat. Comme on peut le constater dans un sketch de 2013 d’Ahmed Sylla qui a ressurgi récemment. Celui-ci y joue le rôle d’un esclave dans l’émission touche pas à mon poste. Pourquoi se déshumaniser, car un esclave est un être vidé de son humanité et réduit au statut d’objet. D’autant plus que l’esclavage renvoie au génocide du peuple noir, l’une des périodes les plus meurtrières de l’humanité.
Afin de mieux comprendre ces humoristes noirs, nous allons examiner les différentes postures qu’ils aiment adopter.

Ahmed Sylla
Il est l’archétype des humoristes africains en France, il s’est visiblement donné pour mission de dénigrer et humilier dès qu’il le peut la communauté noire. Il a usé et abusé des stéréotypes comme de la violence des parents africains dans ses sketchs. La référence à son père est toujours en lien avec sa violence physique. Et bien sûr ce fameux sketch où il joue le rôle d’un esclave. Et pourtant en novembre 2017, toujours sur le plateau de touche pas à mon poste, c’est lui qui partageait son indignation sur l’esclavage en Lybie.

C’est la stratégie qu’adopte la majorité des humoristes africains en France pour bâtir leur carrière.

Les comédiens africains en France, pourquoi humilier votre communauté pour faire rire ? (Issa Doumbia)
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+

Les comédiens africains en France, pourquoi humilier votre communauté pour faire rire ? (Issa Doumbia)

Issa Doumbia
Mieux qu’Ahmed Sylla on a trouvé Issa Doumbia à qui on va décerner la palme du ‘meilleur bouffon’. Et oui les humoristes africains en France aiment être le bouffon qui fait rire les blancs. Cet acteur d’origine malienne aime jouer la femme africaine mais sous l’angle le plus négatif. Il s’agit souvent de femme très peu éduquées, qui hurlent sans cesse, et menacent de frapper leur interlocuteur. Où le rôle d’hommes noirs niais comme celui qu’il joue dans Nos chers voisins, en résumé les stéréotypes qu’ils ont des personnes noires. La cerise sur le gâteau est un sketch où le personnage qu’il joue affirme que les femmes maliennes sont dégueulasses. Un sketch qui lui a valu de nombreuses critiques face auxquelles il ne s’est pas excusé mais a été très arrogant. Avec un tel penchant pour les rôles réducteurs, il assure ainsi sa carrière en France avec la garantie qu’il ne fera rien d’autre.

Les comédiens africains en France, pourquoi humilier votre communauté pour faire rire ? (Claudia Tagbo)
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+

Les comédiens africains en France, pourquoi humilier votre communauté pour faire rire ? (Claudia Tagbo)

Claudia Tagbo
Les hommes qui nous ridiculisent ne suffisaient pas, car en plus de ces messieurs qui aiment nous humilier il fallait aussi une femme. Et Claudia Tagbo marche dans les pas de ses compères masculins. On retrouve toujours dans ses sketchs cette femme noire qui amuse la galerie, qui parle fort, est autoritaire et avec un penchant pour le sexe. C’est incroyable car c’est exactement l’image de la femme noire que les blancs ont construit et diffusé depuis l’époque coloniale. Claudia Tagbo a presque 10 ans de carrière et elle joue toujours ce rôle, à croire qu’ils ne veulent surtout pas la voir jouer des rôles de femmes noires intelligentes. Sûrement parce qu’ils pensent que toutes les femmes noires sont bêtes.

Les comédiens africains en France, pourquoi humilier votre communauté pour faire rire ? (Thomas N'Gijol & Fabrice Eboué)
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+

Les comédiens africains en France, pourquoi humilier votre communauté pour faire rire ? (Thomas N’Gijol & Fabrice Eboué)

Fabrice Eboué & Thomas N’Gijol
On se souvient de leur film sorti en 2011 Case départ, où ils jouent le rôle de 2 personnes réduitent en esclavage pendant la traite négrière. Ces 2 humoristes noirs, n’ont eu aucun problème à jouer une comédie concernant le génocide du peuple noir. Pour ces humoristes noirs de France il est parfaitement normal de rire de notre génocide et de nos souffrances. Comme l’on vécu les autres acteurs noirs, cela n’a pas fait décoller leur carrière.

Les différents humoristes présentés souffrent tous du même syndrome, celui du complexe d’infériorité vis à vis des blancs. Et à travers leur complaisance à jouer le bouffon de service ils cantonnent ainsi la communauté noire à ces stéréotypes. Mais nous sommes en 2019 et on est vraiment fatigués de ces stéréotypes. On en a ras le bol de ces humoristes qui jouent le rôle de l’esclave, de l’homme/la femme noire écervelé(e). Combien d’entre nous aujourd’hui ne savent pas s’exprimer en français, parlent fort et sommes toujours fâchés ?
Et puis quel intérêt pour ces acteurs? Car même après des années de carrière ils restent enfermés dans ces stéréotypes. Donc pourquoi vous humilier ainsi, et par la même occasion votre communauté ?

Sisi Abeni, correspondante à Lagos

Pin It on Pinterest

%d blogueurs aiment cette page :