Les bla bla sensés: La présence douteuse de Pierre BOILLEY à Bamako

En ce moment même dans la capitale malienne Bamako se déroule un colloque international sur les propositions de sortie de crise sécuritaire au Mali. Le thème est : « quelle construction politique dans la zone sahélo sahélienne?».  Le CICB est le lieu qui abrite ce colloque sur demande du gouvernement malien avec le docteur Oumar KEITA comme membre du comité de pilotage. Oumar KEITA est connu pour avoir été le porte-parole de la campagne présidentielle du président IBK pour la France. Les conclusions de ce colloque scientifique sont censées enrichir les  pourparlers qui ont débuté à Alger le 16 Juillet et qui se poursuivront pour prendre fin à Bamako. Les organisateurs ont fait appel à nombreux « experts occidentaux » dont Pierre BOILLEY, chercheur au CNRS. Son cas nous intéresse car s’est illustré plus d’une fois sur les médias français et dans les conférences qu’il anime souvent pour ses propos malveillants sur le Mali et le peuple malien. BOILLEY est un adepte de la scission du territoire malien, il prône l’impossibilité d’un état malien unitaire. Membre influent du lobby MNLA qui discrédite toute initiative et toute personne allant dans le sens de l’unité du territoire, il est légitime de se poser la question sur sa présence au Mali au moment même où l’état malien au plus haut niveau met en touche l’idée d’autonomie, d’indépendance ou de fédération au Mali. La question est d’autant plus légitime que André BOURGEOT, un éminent chercheur du CNRS qui donne souvent la réplique à Pierre BOILLEY lors des débats télévisés n’est pas présent à Bamako. Sachant que BOURGEOT défend l’intégrité du territoire malien, il est important pour nous de mettre en lumière les raisons de son absence et les intérêts en jeu pour les organisateurs de ce colloque. Des experts maliens participent au colloque mais selon nos informations, ils n’auraient pas droit au chapitre car très souvent tétanisés par la présence de leur compères occidentaux.
 Elijah De Bla et ses invités apportent des explications sur le sujet.
La rédaction