Le gouvernement de la transition donne 72 heures à Olivier Salgado pour quitter le territoire du Mali.

 

Le gouvernement de la transition donne 72 heures à Olivier Salgado porte-parole de la MINUSMA pour quitter le territoire du Mali. Une décision forte prise pour donner suite aux différentes prises de parole de l’intéressé, il a été la première personnalité de la MINUSMA à se prononcer sur l’interpellation des 49 militaires ivoiriens par l’autorité malienne le 10 juillet 2002 à l’aéroport de Bamako.

Dans le communiqué du gouvernement, il est mentionné « cette mesure fait suite à la série de publications tendancieuses et inacceptables de l’intéressé sur le réseau social Tweeter déclarant, sans aucune preuve, que les autorités maliennes auraient été préalablement informées de l’arrivée des 49 militaires ivoiriens par vol civil, à l’aéroport international Président Modibo Keïta, le dimanche 10 Juillet 2022 »

 

Olivier Salgado
Série de Tweets de Olivier Salgado sur l’interpellation des 49 militaires ivoiriens au Mali.

Dans une de nos émissions, nous avons analysé ce communiqué confus de Olivier Salgado sur cette affaire. Cette décision de l’autorité malienne est-elle justifiée quand au caractère du Tweet de Mr Salgado ?

 

Bouka Niaré
Rédacteur en Chef