fbpx

Béninois de France: le consulat à Paris est à nouveau capable de fournir des passeports

Comme évoqué dans notre article du 7 août le consulat du Bénin à Paris était dans l’incapacité de renouveler les passeports des béninois de France depuis le 24 décembre 2015. Un problème visiblement international car de nombreux consulats béninois à travers le monde étaient touchés ainsi que certains consulats implantés dans des pays africains (Gabon, RDC par exemple).

Le retour à la normale a été amorcé le vendredi  5 août avec l’annonce de l’arrivée d’une délégation mi-août pour procéder au renouvellement pendant une période donnée. La même information a été diffusée auprès des membres de la diaspora en Allemagne, au Canada ou encore aux USA.

béninois de France
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+

Les béninois de France ont pris d’assaut le consulat de Paris pour déposer leurs demande de renouvellement de passeports dont ils étaient privés depuis 8 mois

Après 8 mois d’attente les autorités béninoises n’étaient  toujours pas en mesure de communiquer des dates précises aux béninois de France.

béninois de France
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+

Les béninois de France vont pouvoir faire leur passeports directement au consulat du Bénin à Paris

Ils font également preuve d’un véritable mépris car cette incertitude ne faisait qu’entretenir le stress déjà accumulé depuis 8 mois. Malgré cette annonce la communauté béninoise ne pouvait toujours pas s’organiser pour préparer les démarches auprès du consulat. Le mécontentement et l’agacement grandissait, le collectif contacté il y’a 2 semaines a évoqué l’organisation d’une manifestation au sein des locaux du consulat à Paris. Et les personnes se rendant au Bénin ont exprimé leur volonté de s’adresser directement aux responsables politiques.

 

« La délivrance » comme l’a appelé certains Béninois de France a finalement été portée à la connaissance de la diaspora le 9 août.

Béninois de France
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+

Les béninois de France peuvent désormais se faire prendre leurs empruntes dans la salle des empruntes pour la confection de leurs passeports biométriques

Nous nous sommes rendus dans les locaux du consulat le 11 août afin de mesurer l’engouement des béninois pour la reprise de ce service. Beaucoup ont pris leurs précautions car à l’heure d’ouverture du consulat la foule était déjà importante. Un certain désordre régnait, l’équipe administrative a préféré l’utilisation d’une liste manuelle  pour organiser l’ordre de passage au détriment de la machine distribuant les tickets numérotés. Les citoyens béninois sont venus des quatre coins de la France mais aussi des pays voisins comme de la Belgique et de la Hollande. Une fois de plus nous constatons le mépris et l’inefficacité des autorités africaines pour leurs diasporas. Leur manque de sérieux a toujours pour conséquence des dépenses importantes (coûts des documents, frais de transport, frais d’hébergement…) et les congés nécessaires.

Une organisation qui n’a pas manqué d’agacer bon nombre des personnes présentes, comme l’a exprimé Mathieu un jeune étudiant « Je ne pouvais pas attendre le samedi ou le lundi car étant étudiant ma situation était vraiment critique. Donc plus vite je dépose mon dossier et plus vite je pourrais disposer de mon passeport mais avec une organisation aussi archaïque on est pas sorti de l’auberge. » Nous avons également discuté avec Nadine une mère de famille exaspérée par les coûts exorbitants « Je suis vraiment énervée car j’ai récemment renouvelé le passeport français  de mon fils de 8 ans et cela ne m’a coûté que 17€. Son passeport béninois va me coûter presque 10 fois plus, c’est scandaleux. J’ai l’impression que nous sommes des vaches à lait car au Bénin les frais n’excédent même pas 50€».

 

Nombreux de béninois de France ont également exprimé leur mécontentement concernant l’absence d’information sur le changement de mode de paiement.

En effet sur le site du consulat il est spécifié que les règlements des frais de passeport peuvent s’effectuer par carte bleue. Mais sur place uniquement les règlements en espèce sont acceptés, ce qui entraîne une perte de temps importante. Par ailleurs les citoyens béninois se sont dits « fatigués » par ce qu’ils appellent du « raquette organisé ». Tout d’abord à cause du coût élevé du passeport (153€) pour une durée de validité de seulement 6 ans. En comparaison le coût d’un passeport français est de 86€ pour une durée de validité de 10 ans. C’est certainement une singularité africaine, pour les frais de légalisation des copies de documents, les autorités béninoises demandent 10€ pour légaliser un acte de naissance. Des frais qui peuvent considérablement augmenter le budget engagé. Pour finir, le temps nécessaire pour l’ensemble de la procédure est incroyablement long, il faut compter environ 4 heures de temps avant de pouvoir quitter le consulat avec en main le sésame qui permettra de récupérer le passeport dans un délai de 2 semaines.

 

A ce jour le consulat ne propose pas l’envoi par voie postale du passeport et les dérogations ne sont pas autorisées. Ce qui veut dire des dépenses supplémentaires en perspective pour les personnes habitant hors de la région parisienne.

 

La bonne nouvelle pour les béninois de France est que le consulat du Bénin à Paris est dorénavant équipé de machines adéquates pour procéder à l’établissement des passeports biométriques. Il ne sera plus nécessaire de dépenser le coût d’un billet d’avion pour Cotonou afin de renouveler son passeport.

 

 

Sisi Adouni

 

Pin It on Pinterest

%d blogueurs aiment cette page :