fbpx

Marche Blanche  pour Adama TRAORE : Une mobilisation contre les violences de la police


Adama Traoré est mort !

De la mort d’Adama Traoré à des tensions à Beaumont-Sur-Oise.

La mort soudaine d’Adama TRAORE, le 19 Juillet, soulève de nombreuses questions et de tensions à Beaumont-Sur-Oise.

Après avoir arrêté Adama TRAORE, les gendarmes  annoncent sa mort  à sa famille en début de soirée.

Les gendarmes et le Procureur de la République à Pontoise affirment qu’Adama est mort suite à une «  infection très grave »  et «  touchant plusieurs organes ».


Cependant, la famille et les proches d’Adama dénoncent une bavure policière.

La mort d’Adama provoque la colère des jeunes dans Beaumont-sur-Oise et ses environs. Depuis quelques jours il y a des affrontements entre les forces de l’ordre et les jeunes des environs.

La famille, en quête de vérité avait organisé une marche Blanche à Beaumont-sur-Oise le vendredi 22 juillet 2016. Des milliers de personnes se sont déplacées.

Pourquoi la famille d’Adama Traoré conteste la version du Procureur?

Pour commencer, le rapport d’autopsie ne précise pas la cause de la mort, mais affirme simplement qu’Adama avait une infection, rien ne précise si cette infection a causé la mort. Cependant, le médecin légiste n’a pas relevé de « trace de blessure significative » et donc par déduction la gendarmerie n’est pas responsable.

Adama Traoré
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+

Dominique Sopo, président SOS racisme présent à la marche pour la justice en faveur de Adama Traoré

Mais cela rentre encore en contradiction avec un autre fait : «  Des proches ont vu des hématomes sur la tête et le visage  de la victime », affirme Diby Magassa un blogueur de la communauté malienne et un proche de la famille TRAORE.

Adama Traoré
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+

Diby Magassa, blogueur et proche de la famille de Adama Traoré présent à la marche pour la justice

Comment peut-on expliquer s’il n’a aucune trace de violence sur le corps que l’on puisse observer des hématomes ?

De plus si la mort d’Adama était due à un simple malaise cardiaque ou à une infection, pourquoi les gendarmes ont attendu si  longtemps pour permettre à la famille de voir le corps ?

Pendant 48h la famille, n’avait pas la permission de voir le corps de la victime.

Il est important de préciser qu’à l’heure actuelle le médecin légiste n’a toujours pas trouvé la cause de la mort d’Adama TRAORÉ !

Mobilisation des proches d’Adama Traoré et des activistes contre les crimes policiers

Adama traoré
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+

la marche pour une justice en faveur de Adama Traoré

Parmi les milliers de participants de la marche, on peut dire que l’immense majorité n’adhère pas à la version de la gendarmerie mais pense plutôt à une « bavure »  des gendarmes voir un crime pour certains.

Le terme bavure a tendance presque à défendre l’auteur en lui retirant sa faute intentionnelle. Les pratiquants d’un sport de combat savent qu’en plaçant certains coups à la tête même à mains nues peuvent tuer.

Les policiers et les gendarmes sont formés sur les techniques de combats et les risques que ces techniques entraînent ( sans préciser qu’ils utilisent des armes).

adama traoré
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+

Les francais venus nombreux demander justice pour adama traoré

Ce qui veut dire que si un policier ou un gendarme tue un suspect, ce n’est pas par accident et donc on peut qualifier cet acte comme un acte criminel si ça sort du cadre de la légitime défense.

«C’est toujours la même chose, toujours la même histoire(…) une fois de plus on fait passer la victime pour un délinquant, pour une personne qui ne mérite pas d’avoir plus de justice que ça. N’importe quel citoyen a le droit d’être traité comme n’importe quel justiciable » dit Alamamy KANOUTE le militant activiste de Fresnes.

Adama traoré
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+

Almamy Kanouté, activiste présent à la marche pour la justice en faveur de Adama Traoré

«Toutes les fois, on évoque un problème de santé ou de drogue mais jamais on va remettre en cause la  police. Pourtant la police moleste, envoie du gaz  lacrymogène, utilise des clés de bras interdites, mais bien sûr ce n’est pas de sa faute, la police est toujours bonne », ironise Franco le porte-parole de la Brigade Anti-Négrophobie.

Adama traoré
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+

Franco, président de la brigade anti négrophobie présent à la marche pour la justice en faveur de Adama Traoré

Il explique aussi que ces crimes ou bavures (comme les médias main-stream le disent) sont dus à un racisme institutionnel qui permet ces «  bavures » à répétition  car elles n’ont pas de conséquences pour ceux qui les commettent. Les policiers finissent toujours innocentés.

Le prochain rendez-vous pour que justice soit faite pour Adama Traoré est prévu sur Paris !

Cependant, la famille d’Adama ne compte pas abandonner, elle a fait appel à un avocat et a réclamé une contre-expertise de l’autopsie.

« On a organisé la marche en mémoire de mon frère pour que justice soit faite,  mon frère a été assassiné, tout ça doit être payé», revendique Hassa, la sœur d’Adama TRAORÉ « Notre prochain rendez-vous sera sur Paris, nous vous communiquerons la date » .

Adama Traoré
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+

Assa Traoré à la Marche pour la justice en faveur de Adama TRAORE

Mansa Moussa

Pin It on Pinterest

%d blogueurs aiment cette page :