La St Valentin au Nigéria est l’une des fête les plus lucratives pour les entreprises. On reproche souvent aux hommes africains qu’ils ne sont pas romantiques et qu’ils devraient prendre exemple sur les hommes européens. Les Nigérians sont l’anti-thèse de cela, la St Valentin au Nigéria en est un bel exemple. Le ton est donné dès le matin, le gardien, le chauffeur de taxi et les collègues nous accueillent avec des “Happy Val’s day”. Le pays s’occidentalise beaucoup, ce qui explique l’importance de la St Valentin au Nigéria, beaucoup de Nigérians ont succombé au consumérisme. Mais c’est aussi un phénomène qui permet de dynamiser l’économie. Les entreprises et même certaines administrations sont décorées en conséquent. L’engouement est tel que dans la ville de Lagos un embouteillage monstre a été créé par les nombreux amoureux pressés d’aller célébrer ce jour particulier et c’est ainsi chaque année. L’affaire est tellement importante qu’en 2015 les élections prévues ce jour ont été repoussées sous la pression populaire.

La St Valentin au Nigéria, un business lucratif
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+

La St Valentin au Nigéria, un business lucratif

Tout commence un mois avant, les grands hôtels, les stations balnéaires, les magasins de lingerie, les restaurants et les salons de coiffure mettent en avant leurs offres spéciales St Valentin. Et cela fonctionne car les les établissements sont pris d’assaults par les femmes pour se coiffer, se pomponner et par les hommes pour l’achat des cadeaux. La St Valentin au Nigéria répond à des règles spécifiques, ici uniquement les femmes reçoivent des cadeaux. Donc l’engouement commercial concerne principalement les secteurs destinés aux femmes. Les cadeaux les plus populaires sont le chocolat, la lingerie ou les parfums. Mais compte-tenu de la classe moyenne grandissante, les couples optent de plus en plus pour pour un voyage ou un séjour dans un hôtel ce qui permet à l’industrie du tourisme de tirer des revenues conséquents.

Abeni, correspondante à Lagos

Pin It on Pinterest

%d blogueurs aiment cette page :