Les Burkinabé de France: non à Diendéré et au RSP

La confiscation de la démocratie par la branche de l’armée restée fidèle au président Blaise Compaoré a eu des résonances en France et partout dans le monde ou vivent des burkinabés. Ceux de France et leurs amis ont tenus à manifester ce Vendredi devant l’ambassade du Burkina Faso à Paris. Environ 200 personnes ont bravés la pluie pour tenir des slogans hostiles au nouveau pouvoir. Dans une atmosphère respectueuse, les manifestants n’ont pas hésité à réclamer le départ des militaires, le rétablissement de la constitution et l’arrêt des intimidations. Aucun débordement n’a été observé. Les partis politiques, les organisations de la société civile et les étudiants se sont rassemblés ensemble pour une même cause.

 

 

Elijah De BLA