fbpx

Les Africains privilégient l’unité religieuse à l’unité africaine

Les Africains privilégient l’unité religieuse à l’unité africaine, c’est un constat que l’on observe aussi bien dans l’actualité que dans nos vies quotidiennes. Les évènements récents liés à la violence policière à l’égard des hommes noirs à soulever des foules dans de nombreux pays à travers le monde. Même des pays avec une faible population noire comme le Japon, la Corée du sud, ou même la Nouvelle Zélande se sont mobilisés.

Les Africains privilégient l’unité religieuse à l’unité africaine : Le constat chez les musulmans

Les Africains musulmans semblent plus attachés à une communauté et solidarité musulmane appelée ‘oumma’. Celle-ci rassemble tous les musulmans sans distinction de race ni de classe. Mais la réalité est toute autre, le racisme est rampant au sein de la communauté musulmane et principalement à l’égard des Africains. Un racisme qui tire son origine dans la traite arabo musulmane qui a duré 13 siècles (entre 650 et 1920) en Afrique orientale et le long de l’océan indien. Un crime contre l’humanité dont on parle peu et encore très méconnu de la majorité des africains. De plus peu d’Africains côtoient les communautés Arabes et les autres communautés musulmanes. Ils sont donc dans l’ignorance totale. Une ignorance qui rend quasi impossible des mariages interreligieux même si le couple partage les mêmes origines ethniques. 

Lire aussi : LA TRAITE NÉGRIÈRE ARABO MUSULMANE, SILENCE ET IGNORANCE DES AFRICAINS

Les Africains privilégient l’unité religieuse à l’unité africaine : Le constat chez les chrétiens

Malgré les ravages de la colonisation à travers laquelle les populations africaines ont été christianisées, celles-ci restent très attachées à cette religion. La diabolisation de nos religions traditionnelles a entraîné un rejet total de celles-ci au faveur du christianisme et même de l’islam. De plus une concurrence malsaine existe dorénavant entre les 2 confessions, qui se traduit par un mépris inter-religieux et dans certains pays des massacres comme au Nigéria.

Les Africains privilégient l’unité religieuse à l’unité africaine : aucun soutien au sein de la communauté
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+

Les Africains privilégient l’unité religieuse à l’unité africaine : aucun soutien au sein de la communauté

Les Africains privilégient l’unité religieuse à l’unité africaine : Les mobilisations en soutien à leur communauté religieuse

La communauté musulmane de France d’origine africaine, se mobilise toujours pour la Palestine. Elle se sent totalement concernée par la situation des Palestiniens et n’hésite pas à descendre dans la rue. En Afrique c’est les caricatures du prophète qui mobilise les foules et entraîne même des réactions violentes envers les auteurs des actes comme des drapeaux brûlés. On observe aussi des mobilisations contre la célébration de cultes traditionnels. Des actes de violences de la part de musulmans et de chrétiens à l’égard des pratiquants de nos religions traditionnelles.

Les Africains privilégient l’unité religieuse à l’unité africaine : aucun soutien au sein de la communauté

Le peuple noir est opprimé à travers le monde et de façon constante mais les nôtres ne se mobilisent pas. La division et le manque de solidarité du peuple noir face à son oppression son révélateur d’un véritable problème d’identité. Une personne noire se voit avant tout comme chrétien ou musulman avant de se voir noir. Mais les autres le voit noir et rien d’autres.

Tant que les personnes noires ne se définiront pas en tant que noir et rien d’autres ils continueront à se rallier et combattre au oppressions des autres. Ainsi on sera toujours les opprimés des autres.  

Sisi Abeni

Pin It on Pinterest

%d blogueurs aiment cette page :