Le haut conseil des maliens de l’extérieur veut prostituer les maliens de l’étranger

Abdramane_SYLLA
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+

Abdrahaman SYLLa, ministre des maliens de l’extérieur

On pouvait penser que l’information majeure du JT de l’ORTM de ce Lundi 19 Mars 2018 serait la visite ratée du premier ministre Boubèye MAIGA à Kidal. Il n’en fut rien, l’ORTM nous a permis de découvrir l’indignité orchestrée par les instances représentatives des maliens de l’étranger. Le haut conseil des maliens de l’extérieur représenté par une forte délégation avec à sa tête le président Habib SYLLA s’est rendu chez le président IBK.

La raison de cette visite du haut conseil des maliens de l’extérieur était de transmettre au président IBK une volonté qui serait celle d’une diaspora qui aurait mandaté des émissaires.

En effet Habib Sylla accompagné de plusieurs délégués des différentes régions du monde ou vivent les maliens sont allés signifier au président IBK très ému comme d’habitude que l’ensemble des maliens vivants hors du Mali sont acquis à sa candidature pour briguer un second mandat. Le haut conseil des maliens de l’extérieur n’a jamais organisé un référendum ni rassemblement pour interroger les maliens de l’étranger.

D’ailleurs une telle démarche serait très mal vue aujourd’hui par les maliens eu égard aux rapports dénudés de confiance entre les maliens de l’étranger et ces structures vides de contenus.

Habib SYLLa dit qu’il a reçu de nombreux appels des maliens de l’extérieur pour lui exprimer les soutiens à la candidature de IBK.
Les délégués de la diaspora française y étaient également et en ont profité pour applaudir les déclarations tirées par les cheveux de Habib SYLLA.

Demba DIABIRA, HAmidou TRAORE et autres devront s’expliquer à leur retour à Paris.

En ce comportant ainsi, le haut conseil des maliens de l’extérieur montre qu’il n’a toujours pas compris le message des maliens. Cette structure qui veut prostituer la diaspora est au abonnés absents quand il faut défendre la diaspora. Elle n’a d’ailleurs aucune activité associative depuis qu’elle existe. Les maliens de France et des autres pays devraient la dénoncer aux autorités locales pour usurpation de titre.
On ne peut pas être à la tête d’une diaspora telle que celle des maliens et se comporter comme des enfants capricieux.

Elijah De BLA

Pin It on Pinterest

%d blogueurs aiment cette page :