Armée française au Mali : les Français sont-ils bien informés ?

Armée française au Mali : les Français sont-ils bien informés ?

 

L’opération Barkhane est une opération militaire menée au Sahel par l’armée française et ses alliés. Son but est de lutter contre les forces djihadistes qui ont fortement évolué dans la région ces dernières années. Le jeudi 10 juin, Emmanuel Macron a acté la fin prochaine de cette opération lancée en 2014. Les Français restent donc pour le moment sur place. Mais qu’en pense la population française de cette mission ?

Selon un sondage IFOP publié début 2019, près de six Français sur dix restent favorables au maintien des troupes au Mali face aux menaces terroristes.

« Nous n’avons pas de phénomène d’érosion, et encore moins de retournement de l’opinion alors que l’intervention militaire s’est inscrite dans la durée ». C’est ce que relève Jérôme Fourquet, directeur du département Opinion et Stratégies chez IFOP.

Mais deux ans plus tard, l’opinion n’est plus la même.

En effet, selon un nouveau sondage de ce même institut, publié en janvier dernier, la moitié des Français désapprouvent l’intervention française au Mali. L’enquête a été réalisée le 6 janvier, quelques jours après les deux attaques à l’engin explosif improvisé qui ont coûté la vie à cinq militaires français.  

Alors, ce désengagement serait dû au nombre croissant de soldats français morts lors de cette intervention ou tout simplement à un manque d’informations ? 

[ Mission Barkhane au Mali ] Que savent les français de l’intervention militaire française

Toumani Djimé DIALLO L’ambassadeur Du Mali En France Fustige Le Comportement Des Légionnaires De La Mission Barkhane Et Fâche Le Quai D’Orsay

Les Français sont-ils bien informés ?

« Emmanuel Macron n’a pas à rappeler le pourquoi de la présence militaire française, il n’y a pas de bataille d’opinion à mener », ajoute Jérôme Fourquet.

Or, peut-être que si. En effet, beaucoup de Français ne savent même pas pourquoi leurs troupes se trouvent au Mali . « Le peu que je sais, c’est ce qu’en disent les médias », explique une mère de famille interrogée sur le sujet. 

En ce sens, ce manque d’informations peut contribuer à l’hostilité de certains Français face à cette opération Barkhane. 

De plus, étant une opération militaire, beaucoup d’informations, comme l’origine des financements de cette action, semblent être cachées à la population. « En tant que simple civil, on n’a pas forcément tous les éléments pour comprendre cette opération », assure un étudiant. 

Toutefois, il n’en est pas moins que chacun est libre de s’informer sur ce qui se passe au Mali. Cependant, il faut faire attention aux Fake News. 

« Étudie non pour savoir plus, mais pour savoir mieux », Sénèque. 

Par Stella Diabé