fbpx

Non le Black Friday n’est pas un vendredi noir d’esclaves

Depuis que le «Black Friday » s’exporte dans le monde francophone, on voit l’émergence de nombreux articles qui associent ce jour au jour de soldes des esclaves noirs aux Etats-Unis.

Ce que l’on appelle le « Black Friday », ou le vendredi fou au Canada, est une pratique commerciale qui consiste à solder le lendemain de « Thanksgiving », c’est à dire un vendredi, de nombreux biens.

Ce jour de solde qui se déroule avant les fêtes de Noel lance le coup d’envoi, via ses rabais des achats de Noel.
Quel serait alors le rapport entre l’esclavage des noirs aux Etats-Unis, et cette espèce de Boxing Day avant Noel ?

Black Friday
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+

Une affiche des promotions commerciales du Black Friday

Selon ces détracteurs de la pratique du Black Friday, il avait lieu juste avant que les esclavagistes américains partaient de nouveaux en Afrique rapporter de nouveaux esclaves. Ainsi les esclaves qui n’étaient pas encore vendus étaient vendus au rabais. C’est ainsi que le Black Friday serait né.

Cependant il y’a un petit problème à cette version des faits concernant le Black Friday>, nous ne disons pas que les esclavagistes n’ont jamais soldés d’esclaves, par contre nous avons des doutes concernant le Black Friday. L’esclavage a été aboli en 1865 aux Etats-Unis. Mais la première fois que l’on évoque un Black Friday, c’était en 1951.

On peut en déduire logiquement que le Black Friday est postérieur à l’esclavage des noirs aux Etats-Unis. De plus les esclavagistes ne désignaient pas les esclaves par le terme «Black » mais par le terme « Nigger » (aka N-Word ), et donc le Black Friday ne serait pas le Black Friday mais deviendrait le N-word Friday.

Dans ce cas quelle est l’origine du Black Friday ?

Il semble avoir plusieurs origines, mais l’explication la plus populaire est liée au commerce. A une époque où les opérations comptables étaient écrites à la main, Les opérations déficitaires étaient écrites à l’encre rouge. Lorsque les commerçants atteignaient un bénéfice, ils écrivaient leur opération à l’encre noire. Le lendemain de Thanksgiving (un vendredi) est la date à laquelle ces commerçants dépassaient leur seuil de rentabilité et avait du bénéfice. Le Black Friday est la date ou les opérations sont bénéficiaires et donc ou l’on écrit les opérations à l’encre noire.

Si on suit cette logique le Black Friday correspondrait à ce que des économistes ou des businessmen appellent « le Point Mort » (date à laquelle on atteint un bénéfice égale à 0, au delà de cette date toute les opérations deviennent rentables).

Le plus important pour nous n’est pas l’origine du Black Friday, ou de sa pratique. Les personnes sont libres ou pas d’adhérer à cette pratique consumérisme. Mais nous estimons qu’il est important de ne pas laisser des personnes en recherche de buzz faire du révisionnisme de notre Histoire et décrédibiliser notre cause.

Mansa Moussa WAGUE

Pin It on Pinterest

%d blogueurs aiment cette page :