Blabla sensés : peut-on parler de révolution au Burkina Faso après Blaise COMPAORE ?

Dans la foulée des évènements ayant orchestré l’actualité du Burkina Faso ces dernières semaines, il est logique de revenir sur les faits en apportant une analyse cosmopolite. Notre rédaction a donc réuni un panel d’acteurs de la vie associative et politique pour confronter différentes opinions sur ce que l’on appelle la « révolution burkinabé »

Outre deux burkinabés en la personne d’Alassane OUATTARA, secrétaire général de l’association des étudiants burkinabés de France et Christophe TOUGRI, chargé de communication du parti MPP, nous avons enregistré la présence du Docteur KOUYATE  OUMOU, présidente du collectif des ivoiriens de France pour les droits humains et la démocratie, Hawa DEME présidente de l’ADEM France,  Eric ADECHIAN, conseiller financier, Moussa B DOUMBIA, étudiant en géopolitique et Abdoulaye Ba, président de l’APSM. Tous ces invités ont apporté leurs analyses parfois opposées au sujet  mais à chaque fois ont donné matière à comprendre leurs démarches.

Sans avoir la prétention de répondre à la question, ils ont posé d’autres questions qui permettront aux spectateurs de voyager dans le temps et dans l’espace politique burkinabé.

 

La rédaction