Alerte, recrudescence des violences de l’EIGS contre les civils dans la région de Ménaka.

 

Malgré la contre-offensive de l’armée malienne et de deux groupes des mouvements signataires , MSA et GATIA, les exactions de l’EGIS continuent en ciblant  les civils. La dernière date du 12 Août 2022 faisant état de 20 civils tués dans le village de Isseylel au sud de Ménaka. Des milliers de personnes ont fui leurs domiciles et ce flux de déplacés continue depuis Mars 2022 suite à l’intensification des violences dans la zone.

Statistique attaques Mali
Analyse de la situation sécuritaire de la région de Ménaka (MALI CRISIS).  Pour en savoir plus

Depuis le début de l’année 2022, une centaine de personne a été tuée par l’EIGS sans compter la violence d’autres groupes terroristes. Ce ciblage de la région de Ménaka s’inscrit dans le cadre de la stratégie d’occupation territoriale  de l’EIGS et aussi un moyen d’avertir la population civile pour cesser de collaborer avec les FAMa et les groupes signataires dans la zone. Au total , une dizaine de localité est touchée actuellement par ces violences dans la région de Ménaka.

BOUKA NIARE
Rédacteur en Chef
RPMEDIAS