UE-Mali: Le Mali a enfin signé l’accord qui offre tous les droits à l’UE contre les migrants

Comme on pouvait s’y attendre, le Mali est devenu le premier pays au monde à signer un accord UE-Mali qui ouvre la porte à toutes les dérives humaines et humanitaires visant à refouler les migrants Maliens en situation irrégulière sur le sol européen.

Selon le site leparisien , des fonctionnaires maliens se rendront en Europe pour identifier les migrants dans le but de les expulser. Le Mali représenté par son ministre des affaires étrangères Abdoulaye DIOP à signé un dangereux précédent.

UE-Mali
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+

Abdoulaye Diop ministre des afffaires étrangères du Mali à signé l’accord UE-Mali

L’appât du gain et du seul appât du gain pourrait être la seule motivation du Mali pour se soumettre à un tel exercice. Dans le cadre du plan d’action adopté entre États européens et africains au sommet de La Valette (Malte) sur l’immigration en novembre 2015, Bruxelles s’était engagé à aider financièrement l’Afrique pour endiguer les flux de migrants, avec un fonds d’1,8 milliard d’euros pour financer un certain nombre de projets qui auront pour but de maintenir les jeunes sur le continent africain par le biais du travail. On a le sentiment du déjà vu plus d’une fois.

C’est justement l’absence de perspectives qui motive le départ de ses jeunes et les fonds de l’UE sont un cache misère.

Pour rappel, ces migrants apportent plus au Mali que l’aide public au développement mais le Mali a fait son choix à travers cet accord UE-Mali. Quand on connait le comportement des dirigeants maliens face à l’argent venu d’ailleurs, on peut entrevoir le business de la misère qui se prépare.

Le Mali n’a rien prévu pour ses jeunes qui partent à l’aventure. Il n’a ni payé les billets d’avion, ni nourri ces jeunes désespérés, alors de quel droit l’état malien trahi ces jeunes en aidant l’Europe à les expulser?

 

Elijah De BLA

Pin It on Pinterest