Projet de référendum suspendu, les habitants de Koutiala s’expriment

Depuis quelques mois, le projet de révision de la constitution malienne faisait l’objet d’une grande division de la population autour du «  OUI » et du «  NON ». Depuis l’annonce du repli du président de la république à savoir sa décision de surseoir à l’organisation du référendum, la tension a baissé sur tout le territoire du Mali.

Suite à la décision du président de la république qui a compris la détermination du peuple,  nous avons demandé les avis de certains habitants de la ville de Koutiala. Ils étaient une demi-douzaine à nous donner leurs opinions. Il s’agit de Ibrahim TRAORE,  Bachata DEMBELE, Mariam SOGODOGO, Mariam DEMBELE, SIDIBE Moussa et Mr  SAMAKE.

Ibrahim TRAORE( Je suis cultivateur aussi menuisier à Koutiala koko)

Ibrahim TRAORE
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+

Ibrahim TRAORE, cultivateur et menuisier à Koutiala koko

<<Je suis satisfait de la décision du président de la république. Nous sommes des maliens et  en aucun cas nous laisserons le gaspillage detruire notre pays. Nous soutenons notre pays malgré la crise. La décision du président est à saluer, il doit toujours consulter nos chefs religieux et nos parents.

Il ne doit pas se limiter seulement à ses amis qui l’entourent.

Il a bien fait de suspendre son projet sinon le pays se serait dirigé vers la guerre civile. La seule solution qui valait la peine est l’abandon tout simplement >>.

 

Bachata DEMBELE (photographe cameraman)

Bachata DEMBELE
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+

Bachata DEMBELE (photographe cameraman à Koutiala)

<<Je salue la décision du président de suspendre le projet de la révision constitutionnelle. La nouvelle constitution ne nous a pas été expliquée avant de prendre la décision de la renouveler. Beaucoup de maliens ne savent pas ce qui est dans la nouvelle constitution. A l’avenir nous voulons qu’ils nous expliquent le contenu des documents, ainsi nous déciderons de notre sort nous-mêmes.

La suspension me convient beaucoup car tout le peuple était divisé. Donc il fallait la suspension comme solution>>

 

 

Mariam SOGODOGO ( Maitrise Professionnelle de l’ENSUP de Bamako option Histoire archéologie)

Mariam SOGODOGO
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+

Mariam SOGODOGO, ( Maitrise Professionnelle de l’ENSUP de Bamako option Histoire archéologie.)

<< A mon avis,  le pays a d’autres problèmes que le président doit résoudre avant de penser à réviser la constitution qui d’ailleurs n’est pas la solution à des nombreux problèmes que nous avons dans le pays.

En outre je suis satisfaite de sa décision, la majeure partie de la population est sous pression.

Il a bien fait de surseoir à la révision de la constitution. En lieu et place d’un forcing pour changer la constitution, qu’il honore sa promesse de campagne de créer 200000 emplois. Jje l’évoque car je suis concerné par l’attente de ces emplois >>

 

 

Mariam DEMBELE alias Batoma (ménagère)

Mariam DEMBELE
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+

Mariam DEMBELE (Ménagère)

<< Je n’ai pas beaucoup de détails sur cette constitution, mais à un moment donné tout le monde disait du  mal du président  à cause de cette constitution. Pour ce qui est de la suspension, je pense que c’est une bonne chose car la tension a baissé depuis l’annonce du président. On constate que Ras BATH le critique moins en ce moment. C’est grâce à RAS BATH que j’ai compris qu’il y a un  problème >>

 

 

 

SIDIBE Moussa( AMASSA AFRIQUE VERTE Koutiala)

SIDIBE Moussa
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+

SIDIBE Moussa (ONG AMASSA AFRIQUE VERTE Koutiala)

<< Dans tous les cas, la suspension m’a beaucoup plu par ce que ce n’est pas le moment de la révision d’un tel document important. Des parties comme le Nord du Mali et bien d’autres encore ne sont pas sous contrôle de l’Etat malien, donc l’intégrité territoriale n’est pas assurée. En plus on peut se référer à l’ancienne constitution de 1992 et au niveau de l’article 118 qui précise que la constitution ne peut être modifiée à un moment où l’intégrité territoriale est menacée. Je remercie le président de surseoir à la révision et de pouvoir écouter enfin son peuple.

Car tout ce qu’il fait doit être en honneur de son peuple et encore une fois je salue sa décision qui nous a permis d’éviter le pire dans le pays.

 

Mr SAMAKE ( CMDT de Koutiala)

SAMAKE
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+

SAMAKE(CMDT de Koutiala)

 

 

 

<<Dès le départ j’étais opposé à cette révision de la constitution. Et quand le président de la république a décidé de surseoir cela m’a beaucoup soulagé car cette révision constitutionnelle met en péril l’Etat malien.

Alors nous ne pouvons pas laisser notre nation aux mains des politiques pour qu’ils en fassent ce qu’ils veulent.

Voilà pourquoi le peuple digne malien avait organisé tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays des mouvements de contestation. Je suis très satisfait de la décision du président de surseoir à son projet >>

 

 

Salia Youssouf DEMBELE, stagiaire

Pin It on Pinterest