Politique Ivoirienne : Et si Bédié était le Problème de la Côte d’Ivoire ?

Politique Ivoirienne : Et si Bédié était le Problème de la Côte d’Ivoire ?

A quoi jouent les habitants du village PDCI ? A quel jeu jouent-ils ?
Telles pourraient être les questions que se poseraient le citoyen ivoirien lambda.

Patron en Chef du Village PDCI depuis la disparition du Vieux, Père Fondateur de cet ancien
village politique, Bédié est souvent vu comme une personne charismatique, dont les choix
sont souvent incohérents.

Initiateur, promoteur de « l’ivoirité politique» et farouche défenseur de cet axiome depuis les
années 1990, Bédié selon des indiscrétions n’a jamais pardonné le Coup de Force militaires de
Décembre 1999 qui l’a renversé.

Pour certains observateurs et acteurs de la vie politique ivoirienne, NZUEBA, l’enfant de
Daoukro chercherait une bonne et meilleure occasion pour se venger de ceux qui sont soupçonnés
à raison ou à travers d’être responsables ou complices de ce coup d’Etat militaire.
Parmi les personnes soupçonnées, on peut noter au premier rang desquels le Chef du Village
de la Case Verte, son jeune frère Alassane OUATTARA, son allié principal au RHDP.
A l’analyse, tout ce qui se passe au sein de la Cité RHDP notamment par la population du
village PDCI RDA s’inscrirait dans cette dynamique. Partie prenante intégrante de la gestion
des affaires de la Mère Ivoire depuis le débarquement de Monsieur Koudou Laurent
GBAGBO, Chef du Village FPI devenu LMP en 2010, le Chef du Village PDCI RDA et par
ailleurs Président du Présidium du Directoire du RHDP tient un double langage et une
position variable selon ses interlocuteurs. Le jour pair, il soutient le projet de création d’un
parti unifié et les jours impairs, c’est le discours contraire.

Ce double jeu, ce double langage et
cette variation constante de la position du Premier Responsable de la Cité RHDP fait
certainement planer un danger sérieux sur la paix et la relative stabilité en Côte d’Ivoire.

BAMBA Lassina

Pin It on Pinterest