Ces migrants des héros malgré tout

Migrants, c’est le mot à la mode. Les mots changent, pour paraît il ne pas tomber dans le péjoratif. Si seulement ce changement se traduisait dans les faits à une amélioration des conditions, des considérations, du traitement humain vis à vis des personnes dites...

Gilets jaunes : Quand on laisse les français s’exprimer sans intermédiaires, l’islam, l’immigration et le voile ne sont pas inscrits dans leurs revendications

Gilets jaunes : Quand on laisse les français s’exprimer sans intermédiaires, l’islam, l’immigration et le voile ne sont pas inscrits dans leurs revendications   Les gilets jaunes occupent la scène médiatique en France depuis trois semaines. Sans leader ni tête de...

Le tourisme en Afrique : l’industrie peut-elle accompagner le développement du continent ?

Le tourisme en Afrique se développe aujourd’hui et ne se limite plus qu’au Maghreb et aux safaris proposés par l’Afrique de l’est et australe. Les chiffres de l’industrie en 2017 ont fortement progressés et le tourisme en Afrique n’a pas été en reste. La progression enregistrée par le tourisme en Afrique en 2017 est de 8% avec 62 millions de touristes. L’Afrique du nord a bénéficié d’une progression de 13% et l’Afrique subsaharienne 5%. Au niveau mondial, on relève 1,3 milliards de touristes soit une augmentation de 7%.

Les moeurs sexuelles en Afrique : une évolution forcée

Les mœurs sexuelles en Afrique évoluent et se montrent au grand jour. Auparavant très peu de couples affichaient officiellement des mœurs non conventionnelles. On voit de plus en plus de couples non mariés cohabiter avec leurs parents, ce qui était tabou avant. C’est le cas de Ayomidé et Gbenga, ils illustrent parfaitement l’évolution des mœurs sexuelles.

L’image de la communauté noire en France, utilisée et souillée

L’image de la communauté noire en France a toujours été utilisée et souillée au gré de l’actualité. Nous pouvons remonter au temps des colonies où nos ancêtres ont été exhibés à travers le pays comme des sauvages dans les zoo humains. En effet il fallait justifier auprès de la population la colonisation, et on a rien trouvé de mieux que de nous dépeindre comme des sauvages.

Pin It on Pinterest