Les stars noires du porno sont peu nombreuses, elles se concentrent essentiellement au sein de la communauté noire américaine. Elles sont souvent désignées par le thème “ebony”. Les Etats Unis représentent le principal marché du porno afro, les productions étant très rares en Afrique et en Europe.

Les actrices noires seraient payées la moitié et dans le pire des cas trois quarts de ce qu’est payé une actrice blanche

Les stars noires du porno : Leur quotidien

Les conditions de travail des stars noires du porno sont similaires à la vie des noirs dans la société. Un racisme structurel qui les affecte au quotidien. Que ce soit au niveau des types de rôles joués, le genre ou la considération. Beaucoup d’acteurs noirs font ouvertement état de cette situation. Ils souffrent du refus des acteurs blancs à figurer dans des scènes bi-raciaux. En effet, ceux-ci affirment que ça porte préjudice à leur carrière. Comme le cas d’un acteur blanc qui a refusé de jouer avec une actrice noire car cela pourrait choquer ses fans et donc affecter sa popularité. Il y’a aussi le cas de ces actrices blanches qui exigent des tarifs plus élevés. Cela correspond à une “taxe interraciale” lors de scène avec des hommes noirs due à leur sexe proéminent car cela demande plus de travail et génère plus de fatigue.

Une “taxe interraciale” lors de scène avec des hommes noirs due à leur sexe proéminent

Les stars noires du porno : Leur rémunération

Les actrices noires seraient payées la moitié et dans le pire des cas trois quarts de ce qu’est payé une actrice blanche. Et elles n’ont presque aucun moyen de défense à cause de la force concurrence sur le marché. C’est une industrie qui traite tous les acteurs comme “jetables et remplaçables” à tout moment. Ce manque de considération est encore plus marqué à l’égard des acteurs noirs.

A lire aussi http://www.rpmedias.com/limage-societe-limage-de-la-femme-noire-dans-lindustrie-de-la-pornographie/

Les stars noires du porno : Les célébrités

Malgré ces difficultés qu’elles endurent, certaines arrivent tout de même à percer. Leurs histoires sont souvent similaires, elles débutent généralement leurs carrières par des photos de nues ou des films amateurs. Et finissent par se faire repérer par les grands labels de production comme Naughty America, Brazzers ou encore Porn Fidelity. Nous avons sélectionné quelques “références” de cette industrie. Elles ont su se distinguer dans une industrie très concurrentielle surtout depuis l’arrivée d’internet et des prestations annexes.
Jada Fire, elle a commencé sa carrière en 1998 et a été l’une des actrice les plus demandées jusqu’en 2014. Elle est aujourd’hui en fin de carrière mais a remporté plusieurs distinction (AVN awards, Urban X etc). Elle offrent aussi des prestations de cam show et de striptease. Marie Luv, elle tourne des films depuis 2000. Elle est apparue dans plus de 500 films et malgré ses 33 ans est encore très plébiscitée.

Nous avons tenu à consacrer quelques articles sur cette industrie, car elle est de manière très intrigante le reflet de notre société. Les différents aspects du racisme existent dans l’industrie du porno et avec les mêmes origines. Nous nous sommes concentrés sur les femmes car comme dans la société, la femme noire est doublement discriminée. On lui reproche non seulement d’être une femme mais aussi d’être noire.

Sisi Abeni, correspondante à Lagos

Pin It on Pinterest