Les gabonais savent où se trouve Bongo et ce dont il souffre, les maliens ne savent pas où se trouve IBK ni ce qu’il a

Le Mali et le Gabon ont en commun le fait d’avoir des présidents absents du territoire national. Si officiellement le cas du Gabon semble plus corsé compte tenue de l’accident cardio vasculaire subit le 24 Octobre par son président présent en Arabie Saoudite, les gabonais savent qu’ils ne reverront pas de ci-tôt Ali Bongo. En effet, l’entourage plus que proche du président Gabonais a décidé de le transférer au Maroc pour sa convalescence. En résumé, le peuple gabonais sait que le président Ali Bongo est gravement malade suite à son AVC et se trouve au Maroc.
Comparativement, le peuple malien est dans le flou total. Le vieux IBK après deux semaines de promenade en France a rendu une visite amicale au peuple malien lors de la célébration du Maouloud (anniversaire du prophète Mohamed). Quelques jours après cette courte visite au Mali, la présidence s’est fendue d’un communiqué annonçant les vacances du gouvernement en plein mois de Novembre. Pendant que le terrorisme prend ses racines dans le centre du pays, le Mali annonce des vacances de son exécutif. Pendant la traque du chef terroriste Amadou Kouffa donné mort avec probabilité par toutes les parties sauf le Mali qui s’est toujours installé dans la confirmation, la présidence annonce les vacances du gouvernement. Pendant que la MINUSMA et les FAMA font face aux terroristes qui s’installent non loin de la capitale malienne, la présidence malienne annonce que le président IBK s’est rendu en France pour une visite privée de quelques jours. Au delà de dix jours d’une visite dite privée qui a succédé à une officielle de deux semaines, si on ne se pose pas de question, on doit consulter un psychologue.
Habituellement, la présidence informe l’opinion malienne que le président va se déplacer. Le 22 Novembre, la page officielle Facebook de la présidence nous apprend qu’il s’est rendu en France pour une visite privée dont la durée est indéfinie. 

  • IBK
    • Facebook
    • Twitter
    • Google+

    Capture écran de la page officielle de la présidence du Mali

     

  • IBK vient de passer deux semaines en France en milieu de mois de Novembre. Quelle exigence de la fonction présidentielle pourrait pousser le président du Mali a revenir dans la précipitation à Paris au cours d’une visite privée illimitée dont aucune activité n’a filtré. Comment analyser l’absence de réaction du président KEITA chef de l’armée suite à l’annonce de la neutralisation du chef terroriste Amadou Kouffa ? Tout pays dans le monde ayant réussi un tel coup propulse son président sur la scène médiatique pour se tailler le costume de leader et de winner. Pour celui qui aime autant la reconnaissance des autres, le silence du président malien est inquiétant. La modestie n’a pu se retirer de IBK en si peu de temps.
    Deux questions subsistent cependant face à cette absence illimitée.
    IBK jouit-il de toutes ses facultés physiques et mentales ?
    IBK est-il vivant ?
    La seule personne qui pourrait lever toute crainte au peuple malien est son président. IBK doit se montrer le plus rapidement s’il en a la faculté. S’il est incapable de le faire, la présidence doit communiquer sur son état. Meubler le temps ne dure qu’un court temps. La vérité finie toujours par faire surface.

 

Elijah De BLA

Pin It on Pinterest