Ce samedi 6 juin 2015,  la ville de Blois et la famille de l’ex footballeur international Moussa Traoré alias Gigla honoraient la mémoire de ce dernier.  Parti du stade malien de football, son premier club,  Gigla a poursuivi sa carrière en professionnel dans le championnat Français dans plusieurs clubs dont celui de Blois avec lequel il terminera sa carrière avant de passer entraîneur.  Pour l’ensemble de ses services rendus aux jeunes pouces et à la ville, Blois a décidé de baptiser l’une des infrastructures sportive de la ville au nom de Moussa Traoré.  Ce gymnase qui porte son nom abrite à juste titre le tournoi de futsal initié par sa fille Mariam Traoré et qui est soutenu par la municipalité et les sportifs de la ville.

Le maire de la ville, Mr Gricourt, a honoré cette cinquième édition du tournoi de futsal Moussa Traoré Gigla de sa présence. L’association des anciens sportifs maliens de France avec à sa tête son président Seba Coulibaly ainsi qu’une forte délégation était de la fête.  La famille de Gigla conduite par son épouse Mme Traoré Fatimata et ses enfants ont partagé cette journée de commémoration en évoquant les souvenirs de l’époque.

Ce genre de rassemblement produit inexorablement de belles anecdotes. Nous y avons rencontré le père de deux footballeurs professionnels : Ali Sissoko passé par l’olympique lyonnais et Issa Sissoko qui évolue à Nantes. Leur papa septuagénaire Mr Sissoko était fier de nous parler de ses fils et de révéler le fait qu’ils firent leurs premiers pas sous les ordres de Gigla.  Lui même étant un ami du défunt, il ne taris pas d’éloge pour évoquer les qualités humaines de Gigla.

C’était un beau samedi ensoleillé que le hasard a offert pour honorer un homme qui était bien avec ses semblables certainement pas par hasard.
Elijah de Bla

Pin It on Pinterest