Le franc CFA ne sert qu’au rayonnement de la France

Sortir du franc CFA ou continuer à payer son loyer indéfiniment à la France est le dilemme posé à une génération d’africains vivant en Afrique et ailleurs. Les diagnostics du franc CFA sont faits par les africains eux-mêmes et son pronostic vital est engagé.

Les africains ne veulent plus de cette monnaie venue d’ailleurs fondé sur le modèle nazi. Le franc CFA assujetti depuis la fin de la seconde guerre les ex colonies françaises d’Afrique.

Un billet de 10 000 franc CFA
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+

Le front anti franc CFA veut mettre fin au néo colonialisme monétaire

Aucun pays ayant le franc CFA n’a réussi à réaliser un take off économique pour amorcer un développement.

Comme par hasard, les pays d’Afrique disposant d’une économie structurée sont hors zone CFA et pire les pays les pauvres de la planète utilisent le franc CFA.
Parmi ces africains qui tirent la sonnette d’alarme au sujet cette monnaie imposée et néo colonialiste jusque dans les moindres détails, le mouvement Unité, Dignité et Courage se bat sur le terrain pour implanter l’idée de la fin de cet esclavage monétaire. Le porte-parole de l’UDC, Mwazulu Diyabanza est également le porte parole du front anti franc CFA. Il était sur le plateau de notre émission «Invité Politique» dans lequel il a fait l’histoire « des franc CFA » et ce que cela implique comme boulet accroché aux africains.

Mwazulu Diyabanza détruit les complexes possibles et donne les pistes de la lutte du front anti franc CFA pour aboutir à la fin du franc CFA.

Elijah De BLA

Pin It on Pinterest